L’association

Le contexte
Le projet
L’équipe

“L’imagination est ce par quoi le sens devient compréhensible,le monde dicible et l’action praticable.”

Paul Ricoeur

Le contexte :

Après l’exode rural qui débuta au XIXème siècle en France, nous sommes entrés, depuis les années 90, dans un mouvement appelé « rurbanisation » qui voit de nombreux citadins s’installer dans les territoires ruraux.

Et ce phénomène s’accélère encore en 2020 avec la crise du Covid et le développement du télé-travail.

Ainsi, les territoires ruraux sont de plus en plus exposés à une mixité de populations avec d’une part les ruraux, « ceux qui restent », et les citadins, « ceux qui sont revenus », selon la terminologie proposée par Benoît Coquard, sociologue à l’INRAE, qui entraîne des tensions notamment en raison de conflits d’usages (entre la chasseurs et joggeurs par exemple).

Le projet

L’association « Les nouveaux terriens » est un observatoire des imaginaires ruraux . Elle a pour objectif d’étudier les zones de rapprochement entre les différentes populations qui habitent le monde rural, créer ainsi les connaissances sensibles permettant de changer nos regards sur les territoires ruraux et nous aider à y vivre ensemble.

Les actions en 2021:

  • Développer la production de créations sonores autour du monde rural:
    En 2021, la création se concentre surtout sur la production de documentaires sonores autour de l’alimentation :
    • Production de la série documentaire sonore de 12 épisodes « C’est une tuerie Ta Mer(e)» (Série 2 Printemps-été) dédiée aux producteurs des mondes marins.
    • Production d’une série de 12 épisodes (Série 3 Automne-hiver 2021 2022) dédiée aux montagnes (à l’étude).
    • Production de l’exploration sonore « Amusa Boca » sur la notion de territoire et d’espace rural.
  • Développer la diffusion de programmes autour de la ruralité :
    • Le lancement d’un bal des paroles rurbaines radiophonique dite « Rur’bal ».
    • Proposer une sélection de reportages sonores en lien avec le monde rural qui seront en lien sur le site internet et disponibles dans la lettre d’information.
    • La réalisation de séances d’écoute dans le milieu rural et citadin.
  • Développer la sensibilisation des habitants des mondes rurbains:
    • Réalisation d’ateliers de sensibilisation dans les milieux rurbains (séances d’écoute, travail sur les perceptions du paysage sonore rurbain…).

L’équipe :

De G. à D. Cécile Gras, Emmanuelle Garralon, Catherine Séjourné et Ludovic Roif

Le projet est fondé par Ludovic Roif, président et élaborant depuis 2004 des créations artistiques autour de l’alimentation. Il est entouré de Catherine Séjourné, trésorière, pédagogue spécialisée sur l’environnement et habitant le Gers depuis (presque) toujours et de Emmanuelle Garralon, secrétaire, vivant dans le Lot et connue pour avoir animé pendant plusieurs années une communauté d’amateurs de vins qu’elle emmenait à la découverte de leurs magiciens, les vignerons.

En fonction des besoins et à intervalle régulier (qui furent rares en 2020 pour les raisons que l’on sait), l’association fait appel aux adhérents de l’association pour échanger sur nos thèmes de prédilection et manger ensemble ! Les adhérents viennent du monde de l’art, de l’alimentation, du monde rural comme de la ville…. sans restriction.