Interstices rurales

Projet culinaro-ruralo-urbain

Une exploration sonore et géographique à la recherche des porosités rurales du milieu urbain


Plus jeune, alors que je vivais dans un territoire totalement urbanisé entouré de voies, de connexions par dessus et par dessous la terre, entre autoroutes et échangeurs où l’humain parfois nu, parfois enfoncé dans une cage métallique,  se déplaçait en tout sens…je trouvais le ballet des objets en mouvement fascinant, voire joyeux… À cette époque, devant ce paysage, j’étais à me dire que la nature sauvage était aussi là, dans les interstices, certainement moins bruyante, plus discrète, attendant la nuit pour se révéler, s’accrochant dans les failles du béton pour s’épanouir dans la lumière dans l’indifférence générale ou presque. Je pensais à la porosité des mondes. Porosité qui désigne ces vides d’un matériau solide remplies de gaz ou de liquides. La ville est poreuse, bien que l’on cherche toujours à la remplir, les anfractuosités restent là, les creux, trous, petits espaces voire jardins…

Cette série consiste à partir à leur rencontre…

Suivre l’exploration

 


Interstices rurales / épisode 1 , C’est une tuerie tes cageots.

Première rencontre de verdure à Montreuil. Station “Croix de Chav” comme disent les locaux à Montreuil. L’endroit n’est pas connu pour receler des trésors de biodiversité, c’est plutôt béton et enrobé bitumineux… La fée électrique n’ayant pas encore totalement changé nos moyens de locomotion, ça sent les gaz d’échappement diesel… Bref, ce que je vais découvrir tient plutôt du miracle…
Musique : La ballade nord-irlandaise de Nolwenn Leroy


Image

C'est une tuerie tes cageots


En diffusion sur les radios locales suivantes : Radio FMR, Radio Fil de l’eau, Radio Larzac, radio Galaxie31.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *